COMPRENDRE LE COACHING & LE MENTORING

Classé dans : management | 0

L’ESPRIT DU COACHING & MENTORING

Définition :

« Le coaching est l’accompagnement d’une personne à partir de ses besoins professionnels pour le développement de son potentiel et de ses savoirs faire » (définition du coaching selon SF COACH)
« On appelle coaching l’accompagnement d’un responsable ou d’une équipe dans leur vie professionnelle » (V.Lenhardt)

Le coaching, c’est parfois difficile à définir car il s’agit en même temps de la philosophie relationnelle et de la philosophie du faire, du présent vers le futur. C’est la synergie entre le corps (physique), l’émotion (le cœur) et la réflexion-communication (le langage). C’est un dialogue, une conversation pour apprendre à « maîtriser le monde interne ».

RELATIONNELLE : il s’agit de créer la relation de confiance entre le coach et le coaché ; le coach aide le client à augmenter sa confiance en soi, à clarifier son identité et sa vision, à augmenter sa performance, sa puissance et sa congruence (par effet miroir). Le coach sert de repères et de modèle transitionnel.
Le coach aide le client à faire un bilan de ses moyens et ressources, à évaluer les risques, à définir son intention, sa volonté d’évoluer, de progresser, de grandir, de réussir avec les autres et parmi les autres.

Le coaching est un processus interne où le coaché se pose des questions à 360° tout autour de différents domaines de sa vie. C’est un travail d’ouverture d’esprit et d’acceptation de la différence.

C’est apprendre à désapprendre, à s’adapter, à se recycler par rapport aux changements de plus en plus profonds et rapides, à gérer sa peur, son angoisse, ses émotions et ses contradictions internes.
C’est porter un regard nouveau sur les fondements de l’apprentissage.
Apprendre avec plaisir, faire ce qui donne sens et plaisir, oser être soi et différent dans sa créativité, oser choisir sa voie et sa vie.

Oser vivre au maximum de ses possibilités dans l’incertitude, s’ouvrir aux changements pour surfer au lieu de sombrer dans le creux de la vague.

Le coaching est une sorte de relation d’amour et de respect, entre le coach et le coaché, aussi importante que la relation parent-enfant ou la relation amoureuse entre les conjoints.

FAIRE – AGIR : il s’agit de faire avancer, pour être efficace dans la réalisation des objectifs, pour améliorer sa performance.
Aider l’homme à être responsable de ses actes, à créer son avenir, et à donner du sens à son action. « L’homme acteur de son développement ».

Pour réussir dans ce monde mutant où l’individu perd ses repères et son identité, l’accompagnement d’un coach est nécessaire.
L’esprit du coaching, c’est accorder une place au sujet dans son existence et ses activités, pour qu’il puisse s’orienter dans le sens de sa vision, pour qu’il puisse agir avec plaisir et efficacité.
Le coaching individuel et le coaching d’équipe, permet à l’homme de rester homme (être de relations), d’avoir une bonne image de soi, et de co-créer le futur, une collectivité intelligente et apprenante dans le monde des humains.

Le fait d’avoir un coach peut permettre :
– d’établir une plus grande intimité avec soi-même, de mieux connaître ses aspirations, ses intérêts, ses goûts, ses valeurs, en établissant une forme d’intimité avec les autres.
– d’augmenter sa performance dans l’action, d’accomplir la réalisation de son objectif-but avec plaisir et sens.

C’est pour toutes ses raisons là que l’individu a besoin d’un coach.

 

LE COACHING & MENTORING

Le Coach et le Mentor sont des alliés, ils sont des experts du développement du potentiel humain et des processus.

Le Coach s’adresse particulièrement au niveau des capacités, il répond à la question comment ?
Il n’extériorise pas ses solutions mais facilite l’émergence des propres pistes et solutions du Coaché.

Le Mentor s’adresse au niveau des croyances et des valeurs, il répond à la question pourquoi ?
II intervient dans la sphère de la motivation et de la permission, il a un style de leadership « inspirationel », qui par résonance permet au Protégé de dévoiler ou de comprendre quelque chose de profond. (R. DILTS – document IRDP)

 

QU’EST-CE QUE LE COACHING ?

« Le coaching est l’accompagnement d’une personne à partir de ses besoins professionnels pour le développement de son potentiel et de ses savoirs faire » (définition du coaching selon SF COACH) »On appelle coaching l’accompagnement d’un responsable ou d’une équipe dans leur vie professionnelle » (V.Lenhardt)

Le coaching est-il différent : du conseil ? de la thérapie, du coach sportif ? du meilleur ami ?

Conseil : Le coaching est une forme de conseil, mais le coach aide son client à intégrer une nouvelle compétence, à acquérir une nouvelle habileté, à vivre des changements et il s’assure que son client arrive à atteindre les buts qu’il s’est fixé.

Thérapie : Le coaching n’est pas la thérapie. Le coach ne travaille pas sur les scénarios archaïques ou sur les problématiques personnelles du passé de son client. Le coach aide son client à avancer, à clarifier et à se fixer des buts personnels et professionnels.

Coach sportif : Le coaching inclut plusieurs principes de l’entraîne­ment sportif comme la collaboration entre son client et lui-même. Mais à la différence de l’entraîneur sportif, la plupart des coachs professionnels n’ont pas la notion de compétition basée sur le principe « gagnant/perdant ». Le coach renforce les points forts du client au lieu de l’aider à battre l’autre équipe. Il travaille sur le principe « gagnant/gagnant ».

Le meilleur ami : Avoir un meilleur ami est merveilleux. Mais votre meilleur ami est-il un professionnel en qui vous aurez confiance pour vous conseiller sur les aspects les plus importants de votre vie personnelle ou professionnelle ?

 

QU’EST-CE QU’UN COACH ?

Tout d’abord les coachs ne sont pas des consultants. Ils n’ont pas de talents spécifiques, ils n’ont pas de réponses toutes prêtes. Par ailleurs, vous ne pouvez pas vous instituer coach, aller dans une société pendant trois jours et ne plus y remettre les pieds. Les coachs sont toujours là, ils font attention aux flux, aux systèmes et fournissent des informations de manière à avoir une stabilité à long terme.

Ils renforcent le pouvoir, la puissance et le leadership. Si le sol disparaît sous les pieds d’une personne parce qu’elle se trouve dans une situation difficile : divorce, licenciement, problèmes financiers ou de santé, ou encore crise dans l’entreprise; son plan initial ne marche plus, elle n’a plus d’attentes, plus d’espoirs. Quand une personne est dans cette situation cela veut-t-il dire qu’elle a besoin d’une psychothérapie ? Pas forcément, sauf cas particuliers, mais elle est certainement dans la confusion, elle ne sait plus quoi faire, car dans la société actuelle pleine de remous inces­sants, elle peut avoir besoin d’un guide.

Si une personne perd son travail cela veut-t-il dire qu’elle a besoin d’un conseiller professionnel ?

C’est possible, mais cette personne peut se poser des questions sur les problèmes fondamentaux de la vie, enracinés dans sa croyance, dans ses valeurs, et cela signifie qu’elle vit une transition. Il ne lui suffit pas alors d’obtenir des infor­mations sur l’évolution de sa carrière.

Que se passe-t-il pour une personne qui part à la retraite ?

Elle ne va pas se retirer de la vie et il est fort probable qu’elle ressente bientôt le besoin d’une aide pour déterminer ce qu’elle fera dans les 20 ou 30 années qui lui restent à vivre. Elle pourra apprécier de trouver un professionnel qui lui apprenne à vieillir tout en se sentant bien.

Il y a de plus en plus de coachs sachant répondre à ces différentes situations. Aux Etats Unis, le mot « coach » est connu, populaire, parce qu’en fait la société américaine recherche désespérément des personnes pouvant apporter des solutions.

QUE FAIT UN COACH ?

Le coach vous permet d’atteindre des niveaux de plus en plus élevés de compréhension et vice versa quelquefois. Que fait un coach ?

1. Tout d’abord, un coach doit être un exemple d’une bonne réussite dans la vie, il montre aux autres comment maîtriser et équilibrer ses différents rôles dans la vie.

2. Il est une source d’inspirations, il motive, il aide à rester sur la bonne voie, il aide à construire la confiance en soi, l’estime de soi et le leadership.

3. Il fournit une situation d’écoute, dans laquelle nous pouvons identifier les problèmes, les résoudre, trouver de nouvelles orientations. Donc il donne de l’amitié, il définit les secteurs sur lesquels travailler ensemble. En tant que coach, vous devez avoir envie d’offrir un amour que j’ai traduit par « confrontant », c’est-à-dire faire des feedback authentiques, autant que la personne en a besoin. C’est important que vous insistiez sur les valeurs de la personne, que vous lui disiez ce que vous comprenez de ce qu’elle vous dit. Nous n’avons pas besoin de sauveteurs.

4. Le coach permet également d’atteindre la performance réelle et naturelle. Il n’essaie pas de changer les gens, de faire d’eux ce qu’ils ne sont pas. Il inspire et amène les personnes à leur excellence et leur maîtrise personnelle. Le coach est un modèle que nous pouvons copier ; cela veut dire qu’il partage, qu’il échange des informations, des connaissances et comment lui-même a atteint cette excellence.

5. Il y a comme un défi des modèles philosophiques d’amener les gens à remettre en question leurs propres certitudes sur la vie, inspirer et encourager en même temps. Et lorsque c’est nécessaire, d’adresser les personnes à d’autres professionnels. Un coach n’a pas que des réponses, et il sait à qui adresser les personnes qui ont besoin d’autres ressources que celles qu’il a à sa disposition.

6. Il apporte un soutien dans les moments de crise, dans les transitions, et quelquefois il accompagne les personnes dans un changement professionnel ou dans un changement personnel.

7. En plus de donner des conseils professionnels, un coach est l’ami de son client et son avocat.

Pour être un bon coach, il faut établir des relations à long terme, de manière à construire un lien de confiance et de respect mutuel, et ceci ne peut avoir lieu que lors d’une relation durable.

Le coaching implique des transactions réelles entre deux partenaires qui se sont choisis.

Le coach est toujours choisi par le client, autrement cela ne marche pas. Si je dis par exemple, « Gérard, tu vas être le coach de Jean-Pierre », cela n’a aucun sens à moins que Jean-Pierre accepte cette relation. C’est le client qui prend l’initiative de la relation. Le coaching existe depuis très longtemps dans différentes situations, mais jusqu’à présent il était informel, de façon non directive et sans objectif clair. Nous n’en avions pas autant besoin que dans notre société actuelle.

Peut-être, le meilleur conseil que je puisse vous donner pour votre croissance personnelle, serait de vous trouver un coach ou un mentor, que vous choisissez, et qui peut vous donner tout cela, de façon formelle ou informelle, cela n’a pas d’importance.

 

FORMATION AU COACHING :

Le coaching demande une formation sérieuse aussi bien dans le domaine de l’organisation que dans le domaine des connaissances psychologiques. Il existe quelques centres de formation en France dont celui de l’auteur de cet article.

 

QUALITÉS REQUISES :

Pour être un bon coach, il est souhaitable de savoir établir des relations à long terme de manière à construire un lien de confiance et de respect mutuel. En plus d’une certaine maturité de l’être, une expérience réussie dans le domaine coaché, le coach doit également avoir fait un travail de thérapie personnelle au moins pendant deux ans et avoir un lieu de supervision et de thérapie régulière. Enfin, il se doit d’afficher clairement un code éthique et déontologique.

Jérôme CHIDHAROM

Prochaines formations sur Mulhouse

Laissez un commentaire